S’engager ? C'est, au sein de la Cie Nadine Beaulieu, s’accompagner de personnalités, artistes et penseurs pour défendre une « posture » d’exigence, de radicalité ET d’ouverture aux publics. Ne rien lâcher de cette exigence ET accompagner les spectateurs dans la découverte de nouvelles perceptions, sensations, réflexions.

 

Il est urgent de faire du beau, du grand, du sensible… du poétique, du second degré, du rageur et du drôle, de l’immédiat et du « qui se mérite ». Autrement dit, ne rien lâcher de ce qui fait « le jus », « l’essence » des propositions artistiques mais aussi donner des clés de lecture aux spectateurs, avec bienveillance, simplicité et expertise. D'expérience aucun spectateur rencontré ne peut être qualifié d’« insensible » ou de fondamentalement « rétif ». Multipliant les expériences, toutes sortes de publics sont venus à notre rencontre : adultes experts ou néophytes, enfants de tous les âges, autistes, adolescents, publics anorexiques, seniors, publics ruraux, jeunes de banlieue, publics institutionnels, politiques, cadres en entreprises…

 

Il y a toujours des humains derrière les fonctions, les rôles, les positions, et c’est à eux que s’adresse le travail de Nadine Beaulieu. Avec les spectacles oui, pour vivre le frisson en direct mais aussi au-delà du spectacle. Parler aux gens, au public afin de désamorcer la peur, la peur de ne pas savoir, d’être pris pour un « ignorant ou un idiot », la peur de sentir ou de ne pas sentir, la peur de douter…. Il ne faut pas grand-chose pour désamorcer la peur, c’est incroyable, c’est vertigineux. Mais quand apprendrons-nous à nos enfants à ne pas avoir peur de la peur ? du doute ? de ce qui fait notre humanité !

 

Il y a le spectacle vivant, bien vivant … Mais, il ne faut jamais oublier que cela demande des années pour accéder aux perceptions fines, aux saveurs délicates, aux nuances qui font toute la différence. Des années que les artistes se forment pour offrir les fruits de ces récoltes. Mais qui peut du jour au lendemain accueillir ces joyaux sans avoir au préalable appris à « faire la différence » ? À goûter, savourer ?

 

Tout le monde peut y avoir accès, à petite ou grande dose. Ce qui est sûr c’est que le chemin vers la conscience est précisément « un cheminement » qu’il faut accompagner avec le cœur…

Voilà, le mot est lancé. Tout cela est une affaire de « coeur », de « justesse ». De sens.

La tournée CCAS du Petit Bal Pendule

Photos Cie Nadine Beaulieu

2017/ 2018

RESIDENCE ACTART 77

 

De janvier 2017 à juin 2018, Nadine Beaulieu et Marie Doiret sont allées à la rencontre des habitants du territoire de la communauté de communes des Deux Morin (77) pour leur proposer des « gestes artistiques » sous forme de spectacles, impromptus, jeux chorégraphiques et participatifs, conférences ludiques, concertations publiques, et balades « artistiques ou sportives ».

http://www.cc2morin.fr/residence-mission

Dynamique du mouvement – Structure de production conventionnée par la Région Normandie, soutenue par la Ville de Rouen et aidée au projet par la DRAC,

le Département de Seine-Maritime et sur certains spectacles par l’ODIA, l’Adami et la Spedidam