OPHELON création 2022

 

Pour et avec Bruce Chiefare, danseur 

Chorégraphe : Nadine Beaulieu

Anne-Cécile Laurent, chanteuse lyrique

Création lumière : Eric Guilbaud

Création sonore : Renaud Aubin

Costume : Sandrine Baudoin

Sous le regard complice de Magali Julien, directrice de l’Intervalle, scène de territoire pour la danse de Noyal-sur-Vilaine en Bretagne

« Faire le portrait de Bruce, c’est faire le portrait d’un être complexe. Champion de breakdance, entrainé à la compétition mais aussi aux formes de création contemporaine, doux et vif à la fois, fluide comme une liane, ancré et léger, il semble savoir réconcilier les contradictions. Amoureux de la nature, il porte en lui la capacité d’adaptation, tout comme les arbres qui lui enseignent un certain art de vivre… ou de survivre aux aléa et aux tourmentes. Accepter l’impermanence c’est peut-être sa botte secrète, celle qui lui permet de traverser chaque moment de vie et de danse, dans la sagesse d’une expérience à goûter avec curiosité et un certain sens du jeu.

La performance consistera à proposer à Bruce un ensemble d’obstacles à intégrer en temps réel et sans préparation préalable, avec pour consigne de maintenir coûte que coûte, l’écriture chorégraphique, la variation imposée. Le jeu consistera donc à exposer la virtuosité de l’artiste tout en offrant au public le loisir ou le privilège d’observer un artiste à l’œuvre dans sa négociation avec des cadres fixes et des « objets » fluctuants, avec pour seule mission de maintenir le cap, à tout prix.

 

Télécharger le dossier : ici

Portrait bruce chiefare-Cie Nadine Beaulieu.jpg