L'HOMME ASSIS
Pour et avec Eric Stieffatre –  création 2020
Création lumière : Eric Guilbaud

Création sonore : Renaud Aubin


Pour le prochain volet de JARDIN en création en 2020, Nadine Beaulieu et Eric Stieffatre interrogent la figure de l’Homme Assis. 
Danseur, circassien, ancien boxeur, Eric Stieffatre sera le danseur-créateur de cet Homme Assis. Rompant avec la verticalité assignée du boxeur puissant et victorieux, le danseur et la chorégraphe œuvreront à déployer les potentialités d’un combat par la figure d’un homme ancré dans son assise. 


Plusieurs victoires en puissance résident dans ce temps d’introspection : l’Homme Assis ne fuit pas, son cheminement intérieur contient et nourrit le combat, le condense.
 La figure radicale de ce solo de 30 mn sera celle d’une colonne vertébrale hyperactive à opposer avec la passivité assignée à l’Homme Assis.
 

Télécharger le dossier : ici
 

'L’adversaire est un tueur pas moi ; je n’ai jamais gagné'

 
Eric Stieffatre 

 

'Eric m'a confié un jour qu’on l'avait poussé à aller en compétition, qu'il était toujours allé en finale mais qu'il n'avait jamais gagné. Ce qui l'intéressait lui dans la boxe, c'était  la recherche du geste parfait, la relation avec un partenaire plutôt que contre lui. L'homme assis c'est donc un homme en marge, un homme qui place le sentiment de victoire dans la beauté du geste et de la relation. Et si L'Homme assis faisait de cette particularité une qualité, une force : celle d'un homme qui en assumant et en travaillant son assise, se voit pousser des ailes ?

Serait-il victime ou héro ? Parlerait-on d'un sacrifice ou d'une renaissance ? 
 

Nadine Beaulieu

'De la stratégie de rester en mouvement pour fatiguer l’adversaire...
'Vole comme le papillon, pique comme l'abeille.'


Mohammed Ali

​Soutiens

L’Homme assis sera créé dans sa version finale à la Médiathèque de Neuilly-sur-Marne les 9 et 10 octobre 2020. 
Nos remerciements à 2angles de Flers (61) pour l’accueil en résidence d’une première étape de création de L’Homme assis, au CN D de Pantin, aux Roches de Montreuil, à la MJC de Pontault-Combault, à l’Espace Michel Simon de Noisy-le-Grand (93), à la médiathèque de Neuilly-sur-Marne (93) pour la mise à disposition des studios.

Dynamique du mouvement – Structure de production conventionnée par la Région Normandie, soutenue par le Département de Seine-Maritime, la Ville de Rouen et aidée au projet par la DRAC, l’ODIA/Office de diffusion et d’information artistique de Normandie, l’Adami et la Spedidam sur certains spectacles

Conception graphique et site web : Zelda MOUREU VOSE