LE DON DE L’ESSENTIEL 

Mais qu’est-ce donc que l’Essentiel ?

C’est d’abord le « sens » qu’on donne aux choses.

C'est ensuite le temps et l’espace qu’on leur consacre, la valeur qu’on leur donne, le soin qu’on en prend, le respect qu’on leur porte.

 

C’est l’endurance à ne rien négliger, à aucune étape du processus.

L'Essentiel, c’est un travail de longue haleine qu’il faut mener avec précision, connaissance et confiance. Avec coeur aussi car ce sont les humains qui le font émerger ensemble ! Ou pas !

L’Essentiel, c’est d’offrir les conditions qui permettent de révéler l’essence des choses, leur nectar, leur raffinement. Car l’éveil des sens, la dilatation des perceptions, l’ouverture vers d’autres dimensions de soi qui sont le propre du processus artistique, c’est fragile, c’est délicat et exigeant. Ça ne se cultive que dans les JARDINS de bienveillance.

L’Essentiel c’est d’offrir sa « protection » à ceux qui partent « en quête » … d’essentiel justement. Un cheminement peu balisé sur des terres sensibles à défricher. Une errance souvent laborieuse, parfois « divine », toujours « fragile » partagée par tous ceux qui en prennent la route, artistes de profession ou non.

Les artistes eux en font une « profession ».

De foi ?

Peut-être bien car la foi, il faut l’avoir.

Alors, quand l’Essentiel nous est offert, OUI on donne le meilleur de soi, oui ça se voit, ça se sent. Oui « il se passe quelque chose qui nous dépasse et que l’on partage ». C’est alors un sentiment de « communion » - n’ayons pas peur des mots - qui nous relie tous...

 

Car l’Essentiel est là.

Retourner à la page ACTUALITE : ici